Politique de confidentialité

La loi protège la relation entre un client et un psychothérapeute, les informations fournies lors d’un entretien ne peut être divulguées sans permission écrite.

Parmi les exceptions, mentionnons :

Toutes informations susceptibles d’entraîner la suspicion de mauvais traitements à l’égard d’un enfant, d’un adulte à charge ou d’une personne âgée, pour lesquelles je suis tenu par la loi de le signaler immédiatement aux autorités compétentes.

Si un client menace de causer des lésions corporelles graves à une ou plusieurs autres personnes, je dois en informer la police et la victime visée.

Si un client a l’intention de se faire du mal, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour m’assurer de sa sécurité. S’ils ne coopèrent pas, je prendrai d’autres mesures sans leur permission qui me sont fournies par la loi afin d’assurer leur sécurité.