Qu’est-ce que la douance / Haut Potentiel ?

Le haut potentiel – douance – précocité intellectuelle est malgré son manque de consensus sur la terminologie, défini par un score aux échelles psychométriques très supérieur à la moyenne. Actuellement, on définit comme ayant un haut potentiel intellectuel, les individus avec un QI supérieur à 130, donc autour de 2,5% de la population. Un enfant doué est donc autant éloigné de la moyenne qu’un enfant avec une déficience intellectuelle. Comme pour ces derniers, les petits doués apprennent différemment et le cadre scolaire ne répond pas forcément à toutes leurs attentes.  

Même si de nombreux débats existent sur ce qu’est « l’intelligence » et sur la façon de la mesurer, il est avéré que les tests de quotient intellectuel (QI) mesurent bien cette « intelligence ».

Il faut toutefois faire attention, le haut potentiel ne peut en aucun cas être réduit à une simple question de QI !!  Certains enfants avec une précocité intellectuelle pourront obtenir des résultats indiquant des difficultés. Cependant, de manière générale, ils ont tous des résultats très supérieurs à la moyenne des individus du même âge chronologique. Et cela à une ou plusieurs tâches mesurant le QI. 

Avoir un doute… 

Avide de tout ce qui l’entoure, l’enfant haut potentiel présente souvent une très grande curiosité́ sur le monde qui l’entoure. Cette curiosité se manifeste par un questionnement intensif (« Pourquoi ci »…. »Pourquoi ça ») et un besoin vital de comprendre. On retrouve cette idée dans le fait qu’il s’intéresse fortement aux différentes questions métaphysiques (la vie, la mort, la création de l’Univers, …). Il a la faculté de comprendre vite et d’assimiler un grand nombre de connaissances. Et se montre très attentif sur des sujets qui l’intéresse. L’enfant précoce intellectuellement est, de plus, la plupart du temps très friand de jeux de réflexion, d’énigmes… .

Ces enfants ont très peu parlé « bébé », il possède un langage élaboré et structuré, ce qui se traduit très vite par une envie d’apprendre à lire. Ils sont également reconnus comme ayant une hypersensibilité sensorielle et émotive, ils vont ainsi se montrer intolérant à toute forme d’injustice, vont être très empathique et peuvent avoir de violentes réactions émotionnelles face à l’échec et aux reproches.

Pour ce qui est de leur vécue de la scolarité, certains peuvent éprouver un ennui important quand ils manquent de stimulations intellectuelles. Mais la plupart vont avoir des façons d’apprendre très différentes des autres enfants de leur âge. Ils vont privilégier leur propre méthode d’apprentissage, à la méthode dite scolaire.

Autres éléments qui peuvent-être présents…

Nous pouvons continuer par faire un petit listing (non exhaustif) d’autres éléments qui peuvent permettre d’avoir une suspicion quand à la présence d’un fonctionnement différent :

  • un besoin de sommeil inférieur à la moyenne
  • des peurs non « conventionnelles » pour leur âge : peur de la mort ; peur de la fin du monde ; …
  • une préférence pour lier des amitiés avec des enfants plus âgés ou des adultes
  • une faible tolérance à l’autorité « brute » : ces enfants demanderont sans arrêt la justification d’une règle surtout si elle n’a aucun sens à leurs yeux
  • un esprit critique très développé

L’identifier…

L’identification passe par un bilan et une analyse clinique qui peuvent être réalisés par un neuropsychologue. Ce bilan comprend l’évaluation du raisonnement général par le biais d’un test de QI, mais également du développement psychoaffectif. Cela pouvant éventuellement être complété par des investigations dans d’autres domaines…

La dyssynchronie et troubles associés…

Il peut apparaitre chez l’enfant à haut potentiel intellectuel un décalage entre ses différentes capacités. En effet, la précocité intellectuelle est associée à des difficultés persistantes d’adaptation et de fonctionnement. Ces difficultés étant la conséquence des décalages entre leur développement intellectuel et les autres sphères de leur développement (affectif, social, scolaire).

Il peut aussi coexister des troubles associés tels que des troubles du spectre autistiques (TSA), des troubles spécifiques du langage et des apprentissages. Ou bien, un trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité́ (TDAH). Ainsi, il est possible que des enfants dits doués et qui s’épanouisse dans leurs activités quotidiennes, se retrouvent en difficulté scolaire. 

Possibles aménagements…

Les élèves à haut potentiel sont souvent des élèves à besoins éducatifs particuliers dont la réussite peut dépendre de la reconnaissance de leur précocité et de la mise en œuvre d’aménagements adaptés.

Encore une fois, nous allons poursuivre par une petite liste non-exhaustive, de différents types d’aménagements pouvant être formalisés par un PPRE ou à PAP :

  • Différenciation pédagogique
  • Mise en place d’un espace dédié de travail et de réflexion
  • Tutorat par les adultes pour aller toujours plus loin dans la réflexion
  • Décloisonnement et accélération du cursus (saut de classe, compactage, classes à double niveaux)